logo de Semi spécialisé dans la ouate de cellulose

Fabriquer et vendre de la ouate de cellulose, tout une histoire… La société, créée en 1981, fabrique et vend aux professionnels de la ouate de cellulose en vrac, un isolant écologique. Graziella Osuna intègre la société en 1993. L’année suivante, un incendie ravage l’usine et oblige ses responsables à déposer le bilan. Sur les cendres encore tièdes de l’entreprise détruite, Graziella Osuna décide de reprendre la société. Elle commercialise un isolant appelé CELLISOL, qu’elle décide de faire monter en gamme. Elle crée DOLCEA. Ce produit génère moins de poussière, est plus léger et offre des performances plus élevées que CELLISOL. Nous sommes en 2013-2014.

La ouate de cellulose : 3 fois plus isolant qu’une laine minérale

Pour quelle raison Graziella Osuna s’est-elle employée à relancer cette entreprise au bord de la disparition ? Défi personnel, caractère combatif ? Oui, sans nul doute. Mais elle est également convaincue depuis son entrée sur le marché que la ouate de cellulose est une matière efficace et écologique. « On utilise des déchets pour la fabriquer – donc aucun prélèvement de matière première des sols –, sa fabrication n’utilise pas d’eau et la broyer demande que très peu d’énergie. C’est également un isolant à très haut niveau de rendement : la ouate a un temps de déphasage de 13 h : autrement dit, la chaleur met 13 h pour la traverser contre, par exemple, 4 h pour une laine minérale. », raconte-t-elle. Concrètement, l’hiver, la chaleur mettra 13 h pour s’échapper de la maison et l’été 13 h pour y pénétrer. En plus, la ouate de cellulose ne brûle pas, elle se consume et assure ainsi une meilleure sécurité du bâti.

SEMI professionnalise le monde de l’isolation des isolants biosourcés

En 1981, les isolateurs qui utilisaient des produits biosourcés n’existaient pratiquement pas. SEMI était la seule société à fabriquer de la ouate de cellulose et à la proposer comme isolant. SEMI a travaillé avec le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB) à la création de certifications techniques pour la ouate de cellulose. « Nous avons été les premiers industriels de produits biosourcés à obtenir la certification CSTB et à proposer un cahier des charges de mise en œuvre aux professionnels », poursuit Graziella Osuna. SEMI contribue ainsi à professionnaliser le métier et augmente le niveau d’exigence.

SEMI forme des professionnels de la pose

SEMI forme depuis 25 ans les entreprises du bâtiment à une pose parfaite de la ouate de cellulose et à la protection incendie dans les combles, une formation essentielle. La ouate de cellulose se consume, elle ne brûle pas. Elle confine en cas d’incendie la propagation du feu. Quand un incendie se déclare dans un comble, les produits chimiques se dégagent de la charpente et provoquent la propagation du feu. Des trois matières, laine de verre, laine de roche et ouate, seule cette dernière confine l’avancée du feu. Elle est de loin la matière présentant le moins de risque d’incendie rapide et destructeur.

Entre 2009 et 2011, c’est 1500 personnes qui ont été formées à la pose de la ouate de cellulose dans les combles. « Nos professionnels maîtrisent la pose du produit et le particulier bénéficie automatiquement d’une assurance décennale. »

Depuis plus de 20 ans, SEMI est expert dans la fabrication, la commercialisation et la pose de ouate de cellulose, l’isolant naturel le plus performant du marché. Des années de recherche nous ont permis d’obtenir le meilleur isolant du marché : DOLCEA.

Vous souhaitez connaître l’applicateur le plus proche de chez vous ? Contactez-nous.
Vous êtes un professionnel et vous aimeriez proposer notre produit Dolcea à vos clients ?