Choisir son entreprise d’isolation n’est pas simple. Encore moins depuis l’offre d’isolation à 1 euro qui fait le bonheur de personnes malintentionnées. Voici quelques informations et conseils pour ne pas vous tromper.

Comment pose-t-on de la ouate de cellulose ?

Dans les combles

Un comble isolé avec de la ouate de celluloseDans les combles, la ouate de cellulose se pose sur le sol. On appelle cette opération d’isolation un soufflage en comble perdu. On crée un matelas de ouate permettant d’atteindre une résistance thermique de niveau 7, comme l’exige la RT 2012. Ce matelas de ouate de cellulose est humidifié pour créer une croûte qui va lui donner sa stabilité. Et voilà, vous allez vous sentir très, très bien chez vous.

Dans les murs

En rénovation ou à la création de la maison, on peut également isoler les murs avec de la ouate de cellulose. Comment fait-on ? Entre le mur et une plaque de placoplâtre, on crée un vide d’air. Devant le placoplâtre, on insère une membrane appelée pare-vapeur. Un trou est réalisé dans le placoplâtre posé, et on insuffle de la ouate de cellulose. Le mur est isolé !

Comment choisir son entreprise d’isolation ?

Vous souhaitez faire appliquer de la ouate de cellulose dans les combles de votre maison ou dans les murs dans le cadre d’une rénovation ? Pour trouver l’entreprise professionnelle qui appliquera la ouate de cellulose vous pouvez, bien sûr nous contacter directement et nous vous fournirons les coordonnées d’applicateurs (c’est le nom qu’on donne aux artisans ou entrepreneurs qui posent de la ouate de cellulose).

Isolant ouate de cellulose dans une main. Isolant DolceaDemandez le certificat RGE et l’assurance décennale de l’entrepreneur

Sinon, voici ce qu’il faut savoir. L’entrepreneur-artisan choisi doit pouvoir fournir son certificat RGE à jour (Reconnu Garant de l’Environnement) et également son assurance décennale (qui couvre l’artisan pendant 10 ans en cas de malfaçon) à jour. S’il ne vous les fournit pas, sachez que le site de la RGE recense les entreprises certifiées et que vous pouvez appeler l’assurance de votre artisan pour vérifier qu’il est à jour.

Vous pouvez également demander à l’entrepreneur choisi de vous montrer la certification Acermivoici celle de notre produit Dolcea pour exemple – ou l’avis technique CSTB du produit qu’il compte poser chez vous.

Incendie et mise en œuvre d’un produit isolant

Le particulier qui fait poser de la ouate ou un autre produit doit s’attacher à la mise en œuvre du produit.

Le poseur doit suivre les préconisations du Cahier des Charges de mise en œuvre de l’isolant à la lettre, celui de Dolcea, vous est fourni sur demande.
Le particulier doit s’assurer que :
– le circuit électrique dans les combes est aux normes (et cela vous incombe) ;
– s’il y a un conduit, quel que soit le conduit (chaudière, cheminée), il faut que l’artisan prépare un écart au feu, c’est-à-dire 18 cm d’écart entre le tuyau et l’isolant. À l’intérieur de cet écart, il ne faut rien mettre. Donc oui, il va y avoir un pont thermique, mais c’est pour laisser diffuser la chaleur ;
– s’il y a des spots, même des LED, l’artisan doit poser des protèges spots. C’est obligatoire ;
– si ce ne sont pas des LED, mais des spots avec transformateurs, les transfos doivent être fixés au-dessus de l’isolant, mais ne pas se trouver dans l’isolant.

Si les combles sont ventilés – cas de la ouate de cellulose uniquement –, l’artisan doit obligatoirement faire un croûtage (une fois que le comble est isolé, il va « brumiser » un stabilisateur sur la ouate pour créer une croute qui va stabiliser l’isolant et éviter qu’il s’envole dans tous les sens.