Déphasage, vous avez dit déphasage ?

Qu’est-ce que le déphasage thermique ?

Le déphasage est le temps que mettra une calorie à traverser un matériau. C’est le temps que mettra la chaleur produite dans la maison à traverser l’isolant posé au plafond (la chaleur monte), ou la chaleur du soleil en été à travers l’isolant et entrer dans la maison.

On a souvent tendance à amalgamer Lambda et déphasage thermique. En la matière, tous les matériaux ne se valent pas et chacun a ses propres spécificités. En effet, plus le matériau transmet la chaleur, moins il est efficace en matière d’isolation.

Ainsi, les matériaux d’isolation minéraux sont très efficaces pour transmettre la chaleur et donc pertinemment utilisés pour cette qualité, par contre, il est difficile de dormir dans une chambre, à l’étage d’une maison en plein été. Les matériaux d’isolation d’origine végétale, comme la ouate de cellulose, n’ont pas cette capacité, ils sont alors très efficaces pour empêcher la chaleur de les traverser.

Par exemple, certains matériaux sont fabriqués à base de silice, (sable), que se passe-t-il, lorsqu’en plein été, vous allez bronzer sur la plage ? – Vous vous brûlez les pieds !

De même, si vous mettez de l’eau bouillante dans un récipient en verre, vous vous brûlez les mains.

Le déphasage dépend de 3 paramètres : le lambda, la capacité thermique massive des composants de l’isolant (chaleur spécifique) et sa densité de mise en œuvre.

La ouate de cellulose présente d’excellentes qualités dans ce domaine, de l’ordre de 10 à 13 heures selon la densité de mise en œuvre et l’épaisseur

En été, le rayonnement sur un toit est très important, il faut donc 35 cm de ouate de cellulose pour atteindre 12 heures de déphasage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *